study

QUELLES SOLUTIONS POUR UNE AGRICULTURE SAINES (BIO) EN COTE D’IVOIRE ?

3/9/2017

Disposant d’impressionnantes ressources phytogénétiques et d’importantes potentialités naturelles telles que la grande disponibilité de terres fertiles, cultivables et de ressources hydrologiques, l’agriculture ivoirienne est aujourd’hui leader régional ou mondial dans les cultures du Cacao, Café, Noix de cajou, Manioc, Hévéa, Mangues, Ananas, parmi d’autres (Pr. SANGARE et al., 2009).

Son climat tropical chaud et humide, est aussi favorable au développement d’une multitude d’espèces d’arthropodes, de nématodes, de rongeurs et d’autres phyto-ravageurs. Il est donc impératif, voire même indispensable, de recourir à des produits répulsifs afin de prévenir les dégâts et les pertes de récolte. Cependant, la plupart des agriculteurs font appel à des produits de synthèse qui engendrent la destruction et la modification de l’habitat naturel par la pollution des eaux, du sol, de l’air et du climat. Leurs utilisations, parfois abusives, ont provoqué une succession de désordres écologiques et même des problèmes de santé publiques pour les utilisateurs et les consommateurs. 

La plupart des problèmes environnementaux qui concernent l'agriculture, tant dans les pays évolués que dans les pays en développement, sont généralement :

  • Le mouvement des pesticides, leurs persistances dans l’environnement 
  • Leurs absorptions par les plantes, 
  • L'aptitude des microorganismes du sol à les transformer par métabolisme à la suite d’applications répétées et 
  • L'exposition de l'usager et du consommateur à leurs résidus ou sous-produits. 


Au vu de ces multiples problèmes d’ordre environnemental et sanitaire, et disposant d’un habitat naturel pourvu d’une importante ressource botanique, n’est-ce pas une aubaine à la promotion d’un modèle agricole à tendance biologique pour un environnement sain et une vie plus saine ?

Qu'est-ce qu'un biopesticide ?

Un biopesticide est un produit biologique (organisme, substance ou préparation) permettant de lutter contre des organismes nuisibles et dont le principe actif est constitué par des organismes vivants ou des produits de leur métabolisme. Ils sont généralement classés en trois catégories, voir Tableau 1.
Connect